Dimanche 1er juillet 2018 à 23:27

 Viens. Reviens. Je t'en prie reviens. J'en ai mal au coeur tellement tu manques à ma vie, à mon quotidien. Je sais que je ne t'ai pas montré que je me battais, et toi non plus. Je sais qu'on ne s'est pas impliqués comme on aurait du le faire, tous les deux. Et on ne s'en est jamais voulu, heureusement. Je sais que j'ai eu le droit d'essayer de faire ma vie avec lui il y a quatre ans. Je sais que tu as le droit d'essayer de faire la tienne aujourd'hui avec elle. Je sais. Je sais que c'est injuste, vraiment injuste. Je sais que si je t'avouais à quel point ça me déchire le coeur je serais la pire des salopes. Parce qu'on s'est toujours respectés, et si je le faisais je ne te respecterai pas, plus. Je sais. Je sais.

Mais j'ai la rage. J'ai une telle rage. J'ai la rage de passer à côté de toi, encore, et que ce soit la dernière fois. Je ne suis pas jalouse, je suis comme désarmée, désabusée. "Désabusée: qui n'a plus d'illusion. Synonymes: désenchanté", revenu, désillusionnée". J'ai peur de ça.
J'ai peur que ça se termine, j'ai vraiment peur.

C'est terminé P-Y, ne plus agir c'est terminé. Je refuse de te laisser partir et je ne sais même pas comment te le dire. Je n'ai pas le droit de te le dire. Je cherche la solution. Mais, pendant une rupture, on a le droit de se battre.
 J'ai le droit de me battre. 
"

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://alcoholic-sketch.cowblog.fr/trackback/3279022

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast